Les conséquences de la chute du dinar tunisien

Les effets que peut provoquer une telle situation sur les finances publiques sont dangereux. La baisse du dinar pourrait générer une augmentation des sommes à rembourser en services et une hausse de l’endettement. Pour les entreprises, cela pourrait amener à un accroissement de l’importation des intrants et autres biens d’équipement et un impact sur les prix. Sur les particuliers, la chute du dinar aura une incidence directe sur l’allocation voyage et l’allocation études .

Certes, l’effet de la chute sur l’indice de prix à la consommation est faible étant donné que 26,6% de cet indice est formé par des biens dont le prix est étudié mais l’impact de la chute sur le prix des biens importés est intéressant.

Face à cette situation, quelques experts en économie proposent la fixation temporaire du dinar tunisien à l’euro, afin de sortir de ce cercle vicieux qui peut mettre le pays dans des conséquences néfastes. La chute du dinar persiste depuis avril 2017, avec un glissement moyen mensuel de 2%...Les Tunisiens s'inquietent !



Attention! Veuillez vous pour laisser votre message.
TopTop