Les banques islamiques

Les banques islamiques pratiquent plusieurs formes d'exercices, toutes consignées dans le droit islamique qui influence la vie des hommes dans tous les domaines. Elles s’engagent avec leurs déposants dans des investissements et s'engagent à combattre avec eux les risques de financement. Vu les principes de l'islam, la paie des crédits n'est autorisée que sur les bénéfices que le crédit génère et dans un accord équitable entre l'apporteur de capitaux et l'apporteur de travail... Dans tous les cas, la rémunération ne peut être prédéterminée, par référence à la somme prêtée ; elle ne peut être qu'un pourcentage, convenu d'avance, sur le résultat qui apparaîtra en fin d'opération.

Les banques islamiques interviennent en tant que partenaire. Leurs opérations à long terme s'inspirent de la participation, laquelle est de deux natures : la participation simple et la participation descendante



Attention! Veuillez vous pour laisser votre message.
TopTop