E-dinar, le porte-monnaie électronique tunisien

La carte E-dinar gagne en popularité en Tunisie, comme tous les services de digitalisation de paiement. Pourtant, certains d'entre vous n’ont peut-être pas encore franchi le pas, ou même ne comprennent pas de quoi il s’agit.

Pour vous, Floussek fait le tour de la question en quelques minutes !

E-dinar, c’est quoi exactement?

La carte E-dinar SMART est une carte prépayée et personnalisée. C’est à dire que celle-ci vous appartient car vous l’avez souscrite en votre nom. Les fonds disponibles sur cette carte sont ceux que vous y avez déposés en l’acquérant. Vous pouvez à tout moment la recharger, et pour cela différents moyens existent: vous pouvez vous rendre au bureau de poste le plus proche, mais également recharger en ligne via le site de La Poste Tunisienne, ou encore par virement bancaire ou postal.

A quoi sert la carte SMART E-DINARS

Par ailleurs, cette carte vous permet également de payer vos achats avec les TPE, les terminaux de paiement électroniques utilisés par la plupart des commerçants. Là encore, l’objectif est de favoriser les transactions dématérialisées, pour limiter la circulation de l’argent liquide, et augmenter à la fois la sécurité et la facilité des paiements. Elle permet aussi les retraits d’espèces depuis les DAB de La Poste mais aussi des banques tunisiennes.

E-dinar et paiement en ligne

Autre avantage notable: la carte E-dinars permet de régler ses factures en ligne. Mais surtout, cette carte de paiement vous permettra de réaliser des achats en ligne, à partir du moment ou vous serez connectés à des sites e-commerce qui l’acceptent. C’est d’ailleurs sa première utilité, car de très nombreux sites proposent cette option de paiement, et cela permet de payer en ligne si vous n’êtes pas détenteur d’une carte de crédit. On parle donc de la plupart des services en ligne, tels que les sites de voyages, hotels, vêtements, équipements, et même les supermarchés en ligne.

Sur ce sujet, il est évidemment important de rappeler que la carte e-dinar ne permet pas d’acheter à l’étranger, c’est à dire dans d’autres monnaies que le dinar tunisien, celui-ci n’étant pas convertible.

Nul doute que ce E-dinar fera l’objet de développements ultérieurs, comme on l’a vu par exemple avec l’instauration d’une carte E-dinar Jeune en 2019, permettant notamment de régler ses frais d’études. Idem pour la création d’une carte E-Dinar Corporate, qui intègre même le paiement sans contact. Comme son nom l’indique, celle-ci s’adresse plutôt aux entreprises et leur apporte un certain nombre d’avantages.

Des procédures mal adaptées?

Si le déploiement des outils de paiement en ligne a pris du retard en Tunisie, on ne peut que féliciter leur mise en place: en permettant à chacun de pouvoir réaliser des achats en ligne, ces nouveaux outils constituent des vecteurs de croissance économique mais aussi de justice sociale.

On s'étonnera cependant du manque de modernité de certaines procédures. Outre les files d’attente dans certains bureaux de poste ou encore l’impossibilité de faire les demandes en lignes, il faut aussi souligner l'aspect visuel très ancien du site de Laposte.tn lui-même, qui ne donne vraiment pas envie d’en savoir plus.

D’ailleurs, à l’heure où nous avons rédigé cet article, la page e-dinar.poste.tn n’était pas accessible...

E-dinar et blockchain, la grande confusion

Des rumeurs courent depuis 2019 sur l’instauration d’une crypto-monnaie tunisienne, dont la technologie serait développée par une entreprise russe. Ce E-dinar ferait de la Tunisie un pays pionnier dans la mise en place d’une crypto-monnaie nationale.

Nous tenons cependant à écarter tout doute à ce sujet: quel que soit l’avancement de ce projet (qui a par ailleurs fait l’objet de démentis), celui-ci n’a aucun rapport avec l’outil E-Dinar mis en place par La Poste Tunisienne. Et oui… attention aux homonymes et autres contre-sens !

 



TopTop